La situation sécuritaire très dégradante à Lisala, les actes de barbarie et de vendalisme ont refait surface au chef-lieu de la province de la Mongala.
Un jeune homme âgé de 19 ans a été kidnappé le jeudi 29 juillet vers 16 heures puis conduit vers une direction inconnue.
D’après un des membres de la famille contacté vendredi 30 juillet par notre média, le jeune homme Désiré NZALE ALUNGA connu dans la contrée sous le nom de Moustapha sortait pour une balade et depuis, il n’est plus rentré à la maison.

« Dans un endroit difficilement localisable, Désiré NZALE est sommé de payer 100.000 FC et un téléphone android aux ravisseurs avant son relâchement », précise la même source. « Si notre rançon n’est pas allouée, le pauvre garçon sera tué » ont insisté ces bourreaux à travers un échange téléphonique qu’ils ont eu avec le membre de la famille sans préciser le lieu où sont ils.

Pour rappel, un autre cas similaire s’est produit sur l’avenue Mobutu à côté du gouvernorat de la Mongala le mardi 27 juillet où un garçon d’environ 22 ans a été escroqué par un groupe des hommes non autrement identifiés. Ils lui ont ravi une somme de 65.000 FC et son sac au dos contenant d’autres biens de valeur.
Pendant ce temps, la population ne sait à quel saint se vouer et s’interroge sur la passivité qu’observe la police sensée protéger les personnes et leurs biens.

Roger NZUMBU, Président national de l’ONG-AJBS.


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS