Apres avoir dénoncé par plusieurs fois l’exploitation abusive de l’entreprise Congo king Baesheng Forestry Development implantée au Village Ngale groupement Mondunga, secteur Ngombe Doko dans le Territoire de Lisala depuis décembre 2020 dans l’AAC 1 du Groupement MUNDUNGA, L’Action des jeunes pour le bien-être social « AJBS » en sigle entant qu’ONG sentinelle s’insurge et dénonce avec la véhémence le projet de Congo king sur l’exploitation de la nouvelle AAC 4 du Groupement MOWEA Secteur de Mongala motima sans respect du Code forestier et les normes de l’exploitation forestière, lois qui régissent les forêts de la RDC.

Action des jeunes pour le bien-être social revient pour la nième fois décrier sur le mode d’exploitation de cette même Entreprise brusquant la communauté du Groupement MOWEA, dans le Secteur Mongala motima territoire de Lisala qui s’attendait à l’exploitation en 2023 et 2024 dans les AAC 3&4 comme prévu dans la clause sociale signé en Septembre 2020, avec un permis N° 006/2021/MGL/01, signé depuis le 01 décembre 2020 par le Ministre sortant Claude NYARUGABO pour l’exercice 2021 porté sur l’AAC 4 de la concession 003/20 de superficie 7500 ha équivalant à 1/25ém de la rotation de sa SSA (voir annexe I).
En effet pour rappel une lettre N/Réf.: 113/AJBS/BC/MGL/RNM/2021 du 07 Septembre de l’année en cours a été adressée au Vice Premier Ministre de l’Environnement sur l’exploitation abusive de l’AAC 1 de la Forêt MUNDUNGA avec deux permis différents de deux provinces différentes (Mongala & Equateur) dont vous avez été ampliateur, le même Exploitant va présenter l’une des pages de la clause sociale signée avec la communauté MUNDUNGA de la concession 004/20 (voir annexe II) pour convaincre celle de MOWEA à accepter le démarrage des activités d’exploitation sans perception de 1/10ém du Fond de Développement Local comme prévu par la loi et l’exécution des travaux d’inventaire systématique pour la planification de l’exploitation tel que prévu dans les normes prescrits dans les lois de la RDC en matière de la forêt, voir la lettre de dénonciation de la communauté MOWEA en annexe III.
Vu les diverses dénonciations faites sur l’exploitation abusive de l’Entreprise Congo king dans la forêt de MUNDUNGA, Action des jeunes pour le bien-être social vous demande de recadrer cet Exploitant enfin d’épargner les AAC 3 et 4 de la concession 003/20 du Groupement MOWEA à la destruction excessive de la biodiversité ;
Action des jeunes pour le bien-être social demande par la suite au Vice Premier Ministre de l’Environnement qui nous lit en copie d’avoir un œil vigilant sur les forêts de la Mongala qui aujourd’hui sujet de l’exploitation non rationnelle et abusive par les Exploitants forestiers Industriels soutenu par une pratique d’immixtion politicienne entrainant les suspensions et nominations intempestives des chefs de groupements pour les intérêts mesquins influençant la gestion de fond de développement local ; Et pour le fait que l’Administration de la coordination provinciale ne manifeste aucune volonté professionnelle vis-à-vis de leur charge, Action des jeunes pour le bien-être social demande la démission pure et simple du Coordinateur provincial afin de doter de cette province un coordinateur pouvant faire exécuter les lois dans l’exploitation forestière des forêts de la Mongala.


Roger NZUMBU MOSENGE, Président National


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS