Action des jeunes pour le bien-être social approche votre personnalité pour exprimer ce dont l’objet est émargé et vous en souhaite bonne réception.

Dans le cadre des monitorings effectués sur terrain, nos enquêteurs avaient découvert 18 cartons des produits cosmétiques d’un opérateur économique de la place à l’intérieur du dépôt de l’Ex-ONATRA sur lesquels la date d’expiration était largement dépassée. Saisie et confisqués par les agents de l’Office Congolais de Contrôle en sigle « OCC » depuis le 19 mars 2019.

En date du 20 mars 2019, le chef de Section de l’Office Congolais de Contrôle avait adressé une correspondance auprès du procureur de la République sortant Monsieur Damien KASUNZU, afin d’obtenir l’autorisation de destruction de ces produits cosmétiques impropres à la consommation mais cela sans succès jusqu’à ce jour !

Par ailleurs, Action des jeunes pour le bien-être social en tant qu’ONG sentinelle et de bien-être social réitère encore de nouveau cette demande auprès de votre autorité envie de réagir promptement à la requête du chef de Section de l’Office Congolais de Contrôle, qui attendait impatiemment la notification du parquet envie de procéder à l’incinération de ces produits avariés. L’OCC en tant qu’unique service Congolais de contrôle, quand il déclare un lot de produits impropres à la consommation, d’autres alternatives ne vont plus suivre si ce n’est que la destruction total et complète du lot avarié pour une sécurisation quasi parfaite de la population ; et cela selon la procédure en la matière mais aussi en présence de tous les services habilités.

Roger NZUMBU MOSENGE


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici