Action des jeunes pour le bien-être social entant qu’ONG sentinelle de droit de l’homme approche respectivement votre autorité pour exprimer ce dont l’objet est repris en exergue et vous en remercie.

Depuis le 06 avril 2021 nous avons reçu le mémorandum des agents et cadres œuvrant au sein du ministère provincial de l’Environnement se lamentant sur la gestion malsaine de leur ministère par l’entremise du Ministre provincial de l’Environnement, Monsieur Jean Marie BOLONGO ELAMBO. Examinant ainsi minutieusement les griefs mis à sa charge, il s’avère indispensable qu’une interpellation de l’Assemblée provinciale dont vous patronner soit initier contre le Ministre précité afin d’éclairer les élus du peuple y compris la population mongalaise sur les 7 griefs lui reprochés par les signataires dudit mémo dont preuve à l’appui fait état de deux décharges signées par lui-même ministre provincial de l’Environnement tout en percevant consécutivement une somme dont il n’a pas qualité ni mandat de le percevoir. Cet état de chose prouve à suffisance la gestion calamiteuse et déloyale dont fait montre le Ministre provincial ci-haut cité, nécessitant ainsi un changement à la tête de ce ministère afin d’espérer un résultat escompté pour le développement de notre province dans ce ministère.

Action des jeunes pour le bien-être sollicite le concours du procureur général près la Cour d’Appel de la Mongala de se saisir du dossier après que l’Assemblée provinciale aie fini sa démarche et initier les poursuites judiciaires contre la personne du Ministre s’il s’avérait qu’il est responsable des actes lui reprochés.

Roger Nzumbu, Correspondant depuis Mongala


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici