Action des jeunes pour le bien-être social en tant qu’ONG sentinelle des droits de l’Homme est très désarticulée par le naufrage survenu sur le fleuve Congo la nuit de mardi à mercredi 06 octobre de l’année en cours, aux environs de 23H00 heures locales dans la localité d’Engengele à 24 km de Bumba, bilan provisoire fait état de plus ou moins 100 corps repêchés, 80 rescapés et plus de 120 personnes disparues. Condamne la passivité des autorités fluviales qui n’envisage que l’argent au lieu et place d’appliqué la loi, afin d’interdire la navigation nocturne pour les embarcations de fortune.

Naufrage

Il sied de préciser que, cette embarcation de fortune qui était composée de onze pirogues et transportait à son bord plus de 300 passagers ainsi que plusieurs marchandises selon quelques rescapés contacter qui revenaient du marché de Moenge à la province de la Tshopo à 150 km de la ville de Bumba dans la province de la Mongala.

Selon nos sources, l’embarcation avait chavirée suite à l’excès de charge, il y avait un important lot de marchandises vivres, dont des sacs de maïs, sacs de maniocs, des planches et des briques cuites. Ce qui explique que la surcharge, serait à la base de naufrage.

AJBS rejette en bloc le bilan annoncé par le porte-parole adjoint du gouvernement provincial de la Mongala faisant état de 51 morts, 39 survivants et 61 disparus, pour dire que, selon lui, le nombre de passagers à bord de l’embarcation était de 150, serait une fausse information.

Naufrage

AJBS demande aux organisations humanitaires, mais aussi aux hommes de bonnes volontés, de pouvoir assister nos compatriotes rescapés qui ont perdus leurs biens. Demande aussi par la suite, à l’Administrateur du territoire de Bumba, de bien veiller à la protection des sites choisis pour l’enterrement des corps repêchés notamment : Engengele, Yambenga, Mwenge, Lokele Mongala, Lokele Molua, Bumba et Ndobo pour ne citer que ceux-là. Les recherches se poursuivent encore jusqu’au jour d’aujourd’hui, car, des services de sécurité, dont des éléments de la force navale, et des piroguiers riverains sont à la recherche d’autres corps.

AJBS demande aux autorités provinciales, chacune en ce qui le concerne, d’interdire formellement, la navigation nocturne des embarcations de fortunes sur toute l’entendue de la province de la Mongala, qui pose chaque fois des sérieux problèmes endeuillant à répétition plusieurs de nos familles pourquoi pas toutes la population mongalaise suite à la passivité de leurs autorités en occurrence les commissaires fluviales à martelé Roger NZUMBU MOSENGE, Président national.

Wab-infos.com


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS