Les sources de l’ONG ARDE, basée à Pinga, dans le territoire de Walikale, affirment que les derniers affrontements datent de la semaine dernière. Les combattants du NDC-Rénové de Muissa Shimiray, alias Guidon et la coalition de l’aile dissidente du NDC d’un certain Bwira, coalisé avec un général autoproclamé Kabidon, se sont affrontés  dans les villages Kabingu, Mbombi, Buhimba et  Rusamambo. 

Ces sources avancent un bilan d’au moins cinq combattants de la coalition tués, et de deux  autres du côté de Guidon. Et d’ajouter que ces combats  récurrents, dans ces trois groupements,  ont entrainé un important mouvement massif des populations. Ces habitants, issus des groupements d’Ikobo, d’Ihana et d’Usala, estimés à plus de 25 000 personnes, se sont dispersés dans plusieurs directions, selon l’organisation. Les uns ont trouvé refuge dans la forêt alors que d’autres  se sont dirigés dans les zones sécurisées à Buleusa, Kanyabayonga, Kayna et Luofu, en territoire de Lubero. 

Plus de 25 écoles ne fonctionnent plus et les rebelles utilisent les bancs ainsi  les tableaux  des écoles comme bois de chauffe, précisent les sources locales à Pinga. La société civile locale appelle  les autorités compétentes à sécuriser les populations de ces trois agglomérations en proie aux atrocités de ces trois groupes armés. 




Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS