D’après plusieurs sources sécuritaires à Goma, au Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, au moins 75 militaires œuvrant dans le cercle du général Philémon Yav, détenu à la prison centrale de Makala à Kinshasa, depuis le soir du lundi 19 septembre 2022, ont été arrêtés, ce jeudi 22 septembre 2022.

« 75 militaires proches du général Philémon Yav arrêtés ce jeudi matin à Goma. Ils pourraient être envoyés à Kinshasa pour être auditionnés. Le général Yav est incarcéré depuis mardi à la prison de Makala », indique une source sécuritaire, largement relayée.

FARDC

Cependant, à Goma, d’autres sources précisent que ce militaires ont été relaxés par les services des renseignements au sein de l’armée. Toutes fois, leurs armes lourdes ont été récupérées.

« Tous les 75 collaborateurs du général Yav viennent d’être libérés. Toutes les armes lourdes récupérées par la 34eme région. Ils ont été autorisés de garder leurs armes individuelles.

Les autorités militaires déclarent avoir voulu récupérer uniquement les armes lourdes », révèle Gisèle Kaj, une journaliste spécialiste des questions sécuritaires basée dans la ville de Goma.

Le lieutenant-général Philémon Yav est écroué, jusqu’à ce jour, au pavillon 8 de la prison centrale de Makala, à Kinshasa. Des sources encore moins confirmées ont indiqué que l’ancien commandant des opérations militaires contre les terroristes du M23, à Rutshuru, est accusé « d’une haute trahison ».

Yav est aussi soupçonné d’avoir entretenu d’étroites collaborations avec un haut gradé de l’armée rwandaise, cité d’être impliqué dans un éventuel soi-disant un complot pour un coup d’État contre Félix Antoine Tshisekedi.

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici