Au total quarante militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), comparaissent depuis ce samedi 27 novembre 2021, devant la cours militaire du Nord-Kivu. Ces derniers sont poursuivis pour plusieurs infractions dont le viol sur mineures, meurtre et tentative de meurtres, vol qualifié, vente des munitions de guerres et violation des consignes.

C’est la salle Saint Thomas d’Aquin de la mairie de Beni, qui sert de cadre aux dites audiences foraines.

Pour cette première journée, l’audience a été consacré à l’identification des accusés. Cette information est confirmée par le lieutenant Antony Mwalushay, porte-parole des opérations Sokola 1 grand-Nord.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)

Ces audiences organisées en partenariat avec la section d’appuis à la justice de la MONUSCO, iront jusqu’au 8 décembre 2021 prochain.

La cour militaire du Nord-Kivu, a été présidé par le Colonel Magistrat Kabeya Biahunu, en provenance de la ville volcanique de Goma

Alexis Kakule

Beni

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS