L’envoyé du chef d’état-major des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la région de Beni (Nord-Kivu), le colonel Mukulu, a affirmé ce lundi 2 novembre 2020, que les miliciens de l’Union du Peuple pour la Libération du Congo (UPLC) cantonnés à Kalunguta (sur l’axe routier Butembo-Beni, Ndlr), ont déjà appréhendé plus de 50 évadés de la prison de Beni-Kangbayi qui sont désormais entre les mains des forces loyalistes.

« On les arrêtait groupe par groupe. On a appelé le commandant secteur, il a dit que si vous voyez ces gens (évadés, Ndlr) passer par là, il faut les arrêter. Et on les a arrêté puis les ramener », a-t-il rassuré.

Le 19 octobre dernier, plus de 1.300 détenus se sont évadés de la prison centrale de Beni. Depuis, le gouvernement provincial du Nord-Kivu a regretté la mort de plus de 40 personnes dans la région de Beni. D’après le maire intérimaire, Modeste Bakwanamaha, parmi les évadés, figurent notamment les rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF).


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici