Jusque là il n’y a rien qui devrait fondamentalement changer, selon un avocat au barreau de Kinshasa/Gombe.

Pour Me Willy Wenga, dans les affaires des Cours et Tribunaux, les magistrats peuvent se remplacer

«Pendant que nous pleurons le juge Yanyi, la cause renvoyée à la date du 3 juin, (procès de 100 jours) va continuer », assure Me Willy Wenga sur Top Congo FM

«On sera obligé d’avoir un nouveau président ad intérim du Tribunal, mais aussi (que la) la composition va changer », a-t-il précisé.

A la date du 3 juin, prévue pour la reprise de la séance, « il y aura réouverture des débats pour changement de composition. L’intérim sera fait par le juge préséant qui vient après le juge Yanyi, il aura la charge de désigner une nouvelle chambre ».

« il y aura lecture de tous les procès verbaux dressés à l’audience du 11 et du 25 à l’intention du nouveau président de la Chambre ».

La prochaine audience à la même date prévue ?

«Tout dépend de la vitesse avec laquelle ces procès verbaux seront lus », avant que le procès recommence là où il s’était arrêté», prévient Maître Willy Wenga.


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS