Un avocat des parties civiles, le chef Tshipamba, déclaré à l’AFP que 29 personnes avaient été condamnées à mort lors d’un procès qui avait débuté vendredi, un jour après que les violences qui auraient eu lieu au stade de martyr de Kinshasa où un policier avait été tué par les fidèles musulmans en colère. Un enregistrement des débats obtenu par l’AFP a confirmé le verdict.

Le verdict est tombé ce matin,

Verdict du procès organisé en flagrance après les violences contre la police en marge de la fin du ramadan, sur les 41 prévenus, 5 acquittés, 4 renvoyés devant leur juge naturel, 31 condamnés dont 29 à la peine capitale et 2 à 5 ans de servitude pénale principale “.

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici