La République démocratique du Congo se dote enfin d’une politique de défense nationale pour la première fois depuis 1990. L’exécutif a adopté vendredi 09 septembre 2022 le texte, lors de la 68ème réunion du Conseil des ministres présidée par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, par visioconférence. Le projet de politique de défense a été présenté par le ministre de la Défense et anciens combattants.

Félix Tshisekedi

Le document, a indiqué Gilbert Kabanda, reprend les grands principes et options politiques, stratégiques et militaires en vue d’assurer la défense du pays. Aussi, a-t-il ajouté, ce projet établit les piliers majeurs sur lesquels sera ensuite défini et bâti le tronc organisationnel et fonctionnel de l’armée. Le ministre de la Défense a souligné que la mise en oeuvre de la politique de défense devra se faire dans un cadre logique des six fonctions stratégiques classiques, à savoir : la connaissance, la prévention, l’anticipation, la dissuasion, la protection et l’intervention.

Des passerelles fonctionnelles permanentes et formelles devront être établies entre la défense militaire et civile en vue d’une défense globale performante, a-t-il dit, précisant que les lois et textes réglementaires actuels de la défense et des FARDC devront être revus en conséquence. C’est pour la première fois, depuis 1990 que la RDC se dote d’une politique de défense à la hauteur par rapport à son statut naturel de puissance africaine et de sa vulnérabilité multiforme qui en est le corollaire.

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici