Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, a encore l’occasion de se rendre crédible par rapport à ses promesses faites à la Nation pendant les consultations, a affirmé dimanche 17 Octobre le secrétaire général de la CENCO, l’abbé N’shole.

Dans une déclaration faite à la Radio Okapi, il se demande si le président Félix Tshisekedi  » prendrait la responsabilité de ramener le pays en arrière « .

Abbé Donatien N’shole

L’abbé Donatien N’shole réagissait à l’enterinement des animateurs de la CENI samedi 16 Octobre par l’Assemblée nationale de Christophe Mboso.

 » J’ai du mal à croire que ce qui s’est passé au parlement, serait les instructions qu’il a données au Bureau ( de l’Assemblée nationale ). Ça va se savoir. Si c’est le cas, alors ça devient grave et on aurait à faire à un comité central du temps de Mobutu « , a regretté le secrétaire général de la CENCO.

Selon lui, l’enterinement des animateurs de la Commission Électorale Nationale indépendante (CENI) ne peut qu’artister tout congolais qui souhaite voir le pays avancer vers la consolidation de la démocratie.

 » On se rend bien compte qu’on fait un pays en arrière et c’est triste. Si on regarde dans la passé, on se souviendra qu’une bonne partie de ces députés n’ont pas été votés mais ont été fabriqués par le laboratoire de la CENI. C’est à celà qu’on voudrait nous amener ?  » S’interroge l’abbé Donatien N’shole.

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS