L’opposant congolais Adolphe Muzito a donné son point de vue concernant la fragilité de l’armée congolaise et déclare que l’effet de négocier avec l’ennemi est un signe de faiblesse.

Adolphe Muzito

 » Depuis 1960, les gouvernements successifs, à cause de la fragilité de notre armée, de notre diplomatie et de la faiblesse des moyens mis à leur disposition, n’ont gagné aucune guerre. Ils ont négociés en position de faiblesse ou recouru aux forces étrangères « , a-t-il fait savoir.

Pour l’ancien premier ministre de la République Démocratique du Congo,  » Cette situation s’explique par la non-organisation de notre armée et surtout par la faiblesse des moyens budgétaires mis à sa disposition pour son équipement, sa logistique ( les minutions, les soldes et la nourriture des troupes ) « , soutien Adolphe Muzito.

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici