Réagissant à la possibilité de l’opposition du FCC de Joseph Kabila de ne pas participer à la commission paritaire.

Christophe Mboso

Votre Bureau politique du FCC m’a envoyé une lettre pour signifier que le FCC ne déposait pas ses dossiers à ce stade. De deux, le FCC ne participe pas à la commission paritaire. J’ai dit à l’honorable Manara je prends bonne note. Mais allez dire à votre bureau politique que nous avons construit avec vous FCC, opposition, un consensus. L’acte existe, le document a été lu en plénière ici. Ce qui nous a conduit à faire voter la loi et à la faire promulguer, nous avons réparti les compétences au sein de la commission avec vous. Aujourd’hui, si vous n’êtes pas disposés à participer à la commission paritaire, c’est votre droit. Mais le jour que vous accepterez de participer au processus, vous aurez votre commission et il n’y aura personne de l’union sacrée avec vous. Alors, il n’y a pas de débauchage et il n’y en aura pas “, a déclaré Christophe Mboso avant de clôturer la plénière.

Le président de l’Assemblée nationale reproche à ses collègues la stratégie de pourrissement et de blocage.

Vous avez adopté la stratégie de pourrissement et de blocage. Nous , on ne vous suit pas. Nous poursuivons, la commission va travailler et nous ferons rapport. Le jour que vous viendrez, vous allez siégé seul ” a-t-il déclaré.

Par Gédéon Ngango

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS