Les militaires FARDC envoyés au Grand Bandundu pour assurer la sécurité et maîtriser le conflit opposant les Teke et les Yaka dands le territoire de Kwamouth ont pris fuite. 

Kwamouth

 » Leurs armes ne font rien face aux flèches empoisonnées « . Le commandant des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) basé à Fatundu précise qu’ils n’ont pas de moyens pour y faire face. Le député Garry Sakata dit  » qu’ils sont en fuite« .

Pour rappel, Félix Tshisekedi a eu des échanges avec les chefs traditionnels du Grand Bandundu, ce vendredi 2 septembre 2022, à la Cité de l’Union Africaine. Ce rendez-vous a permis au Chef de l’Etat de recueillir les avis de ces chefs traditionnels en rapport avec les différends qui déchirent les deux tribus.

En vue de mettre un terme à ce conflit, Félix Tshisekedi a ordonné à ses interlocuteurs d’entamer des pourparlers.

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici