Le démarrage des travaux des États Généraux de l’Agriculture de la République démocratique du Congo a été lancé ce lundi 27 septembre 2021, à l’Hôtel du Fleuve de Kinshasa, par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre et Chef du Gouvernement, SAMA LUKONDE KYENGE, avec pour thème : « l’Agriculture, clé de la croissance économique durable et de la réduction de la pauvreté en République Démocratique du Congo ».
Placé sous le Haut Patronage du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, ces assises vont se dérouler durant trois jours, allant de ce lundi 27 jusqu’au mercredi 29 septembre 2021. Elles devront aboutir à l’élaboration d’un programme agricole devant permettre d’une part à la RD Congo d’éradiquer la faim mais aussi d’autre part faire du secteur agricole, une clé pour la croissance économique durable et la réduction de la pauvreté.

Ce forum réuni plus de 200 participants venant de toutes les provinces productrices et exportatrices des produits agricoles de la RD Congo, tant du secteur public que privé, ainsi que des invités de différentes organisations, institutions régionales et internationales, des principaux pays producteurs et exportateurs des produits agricoles.
Durant ces trois jours, ces différents acteurs agricoles travailleront en sessions plénières et en groupes de travail focalisés sur quatre grandes thématiques gravitant autour des activités du secteur agricole à savoir :

Les problèmes liés aux systèmes productifs des végétaux, notamment la recherche, la production, l’innovation technique, la multiplication et diffusion des semences de qualité, les normes, la protection des végétaux, l’accès à la terre, etc.
Les problèmes liés à l’accès au marché et à la commercialisation des produits agricoles, notamment les voies et moyens d’évacuation, la transformation, les infrastructures de stockage et de conservation et à la sécurité ; le marketing et les opportunités des marchés, au financement, les investissements, environnement d’affaires et au financement, investissement, environnement d’affaire.
Les problèmes liés à la gouvernance du secteur agricole, notamment la faible allocation budgétaire, la certification, la normalisation, la fiscalité et la parafiscalité, le partenariat public-privé, l’application des politiques inadéquates et l’arsenal juridique incomplet et la sécurité foncière.
Les problèmes liés au financement du secteur agricole, notamment les interventions budgétaires de l’Etat, les interventions des partenaires techniques et financiers, le financement extra budgétaire avec les institutions bancaires, etc.

Mark Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS