Le général Philémon Yav a été interpellé lundi avant d’être immédiatement conduit à la prison centrale de Makala. Cet officier supérieur de l’armée congolaise surnommé « le tigre katangais » aurait été arrêté pour trahison et intelligence avec une puissance étrangère, affirment des sources sécuritaires à Kinshasa. 

Philémon Yav

Après son audition, il s’est révélé que le général Philémon Yav « était constamment en communication avec le général rwandais James Kabarebe, conseiller spécial en matière de sécurité du président Rwandais Paul Kagame. » révèle un média en ligne via RFI !
  ·

Toujours selon la RFI qui s’appuie sur ce média en ligne,  » l’officier aurait cassé la carte SIM de son téléphone portable pour brouiller toute traçabilité « .

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici