Les réactions continuent de tomber après la détention du député national Jean-Marc Kabund-A-Kabund. La dernière en date est celle de l’acteur politique Adolphe Muzito. Intervenant ce vendredi sur RFI, le président national du parti politique Nouvel élan considère que ce sont les règlements de comptes.

Adolphe Muzito

Il dit ne pas comprendre comment quelqu’un qui a les immunités parlementaires puisse être conduit directement à la prison.

« Au-delà du fond qui est fondé ou pas, moi je voudrais constater le caractère arbitraire de l’arrestation. On aurait pu par exemple, respecter immunité parlementaire, on aurait pu prendre le temps de l’interroger (…) C’est quand-même une grande personnalité de ce pays. C’est très inquiétant pour la démocratie congolaise », a-t-il déclaré.

« La manière de procéder donne l’impression qu’on est dans une logique plutôt des règlements de comptes », a ajouté ce membre de la plateforme politique Lamuka.

À titre de rappel, Jean-Marc Kabund a été conduit à la prison centrale de Makala le mardi dernier. L’ex-président ai de l’UUDPS est poursuivi notamment pour « outrage au chef de l’État, injures et imputations dommageables ».

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici