Une question préoccupante que le peuple congolais attendait la réponse auprès du président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo, lors de son discours sur l’état de la Nation ce lundi 13 décembre 2021. Mais l’affaire RAM a été mise en sourdine.

Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a prononcé son troisième discours sur l’état de la Nation. Un discours qui a pris plus d’une heure, et différents sujets ont été abordés. Cependant la grande question à part celle de la situation de la partie Est du pays, au sujet de taxe RAM, bien que les députés aient crié au scandale en ne retraçant nulle part dans le budget où se trouvaient les fonds perçus par l’ARPTC dans le cadre de cette taxe, n’a pas été prise en considération. Pourtant c’est « le peuple d’abord ».

Le Chef de l’État a-t-il pipé le sujet RAM ?

De pleurs de la population, le président Félix Tshisekedi ne les a-t-il pas attendus ?

Il est sensible aux questions qui touchent au social des Congolais sauf à la taxe RAM, s’étonne un diplomate africain. D’où, les interrogations pleuvent sur le mystère qui entoure cette escroquerie que même l’IGF, Jules Alingete, connu bouche trouée, n’ose s’aventurer.

Signalons que cette taxe RAM n’est ni dans le budget général de 2022 promulgué il y a quelques jours, ni dans les comptes spéciaux, ni dans les budgets annexes.

Par Bin Wabthomas


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS