Dans un document signé par Jean-Michel Claude Matondo, pour le service de communication de Dénis Kadima, face aux circulations qui affirment que le candidat président de la CENI est dela nationalité Sud-africaine. Il qualifie ces contenues comme fabriqué dans un grotesque tableau Word ou Excel fabriqué dans les officines de la manipulation et du fake.

Il circule depuis dimanche sur les réseaux sociaux un tableau présenté comme un document issu de l’EISA, avec une liste de noms des membres du Conseil d’administration, et dans lequel Denis Kadima est présenté comme sujet sud-africain. Le service communication du candidat dément avec la plus grande fermeté ces allégations, contenues dans un grotesque tableau Word ou Excel fabriqué dans les officines de la manipulation et du fake.

Dans ce tableau sans titre ni référence, rempli d’erreurs et qui n’existe nulle part dans la documentation administrative de EISA, les faussaires vont même jusqu’à falsifier les chiffres identifiant Denis Kadima.

En effet, le numéro de la carte de tout étranger résident légalement en Afrique du Sud a le chiffre 18X à la fin, avec la mention « Non-citoyen sud-Africain » en langues Afrikaans et anglaise. Quant à celui des sujets sud-africains, il est marqué de 08X avec mention « Citoyen sud-Africain » dans les deux langues.
Denis Kadima est de nationalité congolaise, légalement résident permanent en Afrique du Sud comme l’atteste sa carte de résident valide à ce jour, dont les références sont claires et vérifiables auprès de l’administration sud-africaine.

L’équipe de Denis Kadima tient à informer l’opinion que depuis quelques temps, beaucoup de fausses informations de ce type sont produites sur le candidat, à des fins de dénigrement et de méchanceté gratuite.

Un faux communiqué attribué à Transparency International a été produit récemment, et démenti par les officiels de cette organisation. Il en est ainsi d’un prétendu contrat de Denis Kadima avec le Mécanisme de suivi des accords d’Addis Abeba (MNS). De même, une fausse nationalité canadienne lui avait été récemment attribuée alors qu’il n’en est rien.

M. Kadima a été déjà informé que plusieurs autres calomnies et accusations de ce type sont en préparation pour être déversées dans la presse au fil du temps. Il reste dans un état d’esprit serein et positif, et garde toute sa confiance dans les institutions républicaines et religieuses de son pays.

Fait à Kinshasa le 15 aoûtt 2021
Pour l’équipe Communication, Jean Michel Claude Matondo


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS