La situation reste tendue entre les autorités congolaises et la MONUSCO en République Démocratique du Congo après des manifestations violentes qui ont entraîné le décès d’une trentaine des personnes. Quatre casques bleus de l’ONU ont perdu la vie dans les échauffourées contre 32 manifestants congolais.

André Flauht

Le ton est monté sévèrement côté congolais après la fusillade des casques bleus dans Kasindi qui a fait deux morts et une quinzaine des blessés. Kinshasa a expulsé le jeudi 4 août 2022 un haut diplomate onusien qui travaillait comme porte-parole de la Monusco pour des propos jugés outrageant vis-à-vis des congolais.

La Belgique n’est pas restée indifférente face à la situation de crise entre la République Démocratique du Congo et l’ONU.

RDC et Monusco: il est indispensable et urgent, après autant d’années, de redéfinir les règles de partenariat ou de séparation à l’amiable pour la Paix et Sécurité et réconciliation avec les citoyens congolais et dans le respect des parties ”, a déclaré le ministre d’Etat Belge André Flauht

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici