Concernant le dossier Bukanga-lonzo, la Cour constitutionnelle se prononce ce lundi 15 Novembre 2021 sur les préalables, c’est-à-dire les exceptions et fins de non-recevoir soulevées par les parties de Matata Ponyo, Patrice Kitebi et Christo Glober, prevenus dans le procès relatif au projet du parc agro industriel de Bukanga-lonzo.

Cour constitutionnelle

Ces moyens présentés à l’incompétence de la Cour constitutionnelle et à irrecevabilité l’action du ministère public pour cause des violations des nombreuses dispositions de la constitution et de la loi-organique portant organisation et fonctionnement de la Cour constitutionnelle.

Extrait de rôle

L’ancien premier ministre de la République Démocratique du Congo, Augustin Matata Ponyo, Patrice Kitebi, ancien ministre délégué aux finances et Christo Glober, responsable de la société sud-africaine AFRICOM, sont poursuivis pour détournement présumés de plus de 200 millions de dollars dans le cadre de projet Bukanga-lonzo.

La fin où là continuité de leur procès dépendra de la décision que vont rendre ce lundi les juges de la Cour constitutionnelle.

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS