Attendu avant-midi, le verdict vient de tomber à la cour d’appel de Kinshasa-Gombe dans le procès en appel de Vital Kamerhe, Jammal Samih et Jannot Muhima.

Vital Kamerhe

Le président de l’Union pour la nation Congolaise (UNC) et ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe vient d’être condamné à 13 ans de travaux forcés pour détournement des fonds alloués pour le programme des 100 jours, et une peine de 6 ans pour Samih Jammal et 1 an pour Jannot Muhima.

Une réduction de peine de 7 ans contre le 20 ans prononcés par le tribunal de grande instance de Kinshasa.

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici