L’ancien colonel des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), Bernard Maheshe Byamungu a fui Kinshasa depuis samedi 17 septembre dernier pour rejoindre, apprend-on, la rébellion du M23 qui occupe la cité de Bunagana depuis plus de trois mois, dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu .

Cet officier supérieur, en attente de sa réintégration au sein de FARDC, se serait exfiltré par Brazzaville.

Bernard Maheshe Byamungu

L’homme qui se réclame de Minova dans le Sud-Kivu et dont on dit qu’il était très proche de Joseph Kabila avant le désamour intervenu en 2012, car arrêté et détenu dans la prison de Makala où il a passé 7 ans, condamné pour participation à un mouvement insurrectionnel, le M23, peine doublée de son renvoi de l’armée, est un ancien kadogo de l’AFDL.

Il retrouvera sa liberté en 2019 à la faveur de l’avènement de Félix Tshisekedi au pouvoir. Interdit de sortir de Kinshasa, Bernard Maheshe Byamungu est parvenu à s’exfiltrer. Les services de surveillance ont-ils failli ? Certainement.

Bernard Maheshe, selon les sources de Scooprdc.net, est un proche de Sultani Makenga, chef de la rébellion du M23. Dans ses différentes conversations avec les siens à Kinshasa, fait-on savoir au média en ligne, il ne parlerait que des coups d’Etat.

La quarantaine, Bernard Maheshe est un récidiviste qui a un réseau avec des ramifications à Kinshasa. Il est un véritable défenseur des Rwandais, selon toujours les sources qui le connaissent mieux.

Aux services de sécurité d’enquêter sur l’entourage de ce hors-la-loi gracié pourtant par le président de la République, mais dont les germes belliqueux sont mouvants dans les veines.

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici