Le ministre sortant de l’EPST Willy Bakonga condamné à 3 ans de prison et son fils Joël à 6 mois pour “dissimulation et transfért illicite des fonds à l’étranger“.

Signalons que Willy Bakonga a reconnu devant les juges qu’il avait 14 milles dollars et non 2 millions de dollars. De l’argent selon lui qui devait servir aux soins médicaux àl’étranger.

La cour le poursuit pour blanchiment des capitaux. Selon ses avocats, détenir cette somme ne constitue pas une infraction de blanchiment des capitaux.

La cour ordonne leur arrestation immédiate pour les conduire à la prison de Makala.

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE