Tout en s’indignant de cette initiative législative rétrograde, le FCC de Joseph Kabila s’oppose à cette proposition de loi qui est à la fois anticonstitutionnelle, inopportune, discriminatoire et conflictogène, lit-on dans ce communiqué.

Le Front Commun pour le Congo (FCC) soutient que la loi fondamentale a déjà resolu les mécanismes d’accès au pouvoir comme pour les autres fonctions. Par conséquent, le pro Kabila menacent de mobiliser leurs députés nationaux et sénateurs afin de faire échec à cette proposition de loi.

FCC

Dans l’intérêt supérieur de la Nation, le FCC exhorte donc toutes les forces politiques et sociales éprises de paix, ainsi que la population congolaise en général, à se mobiliser pour faire échec à cette proposition de loi unique. Il s’engage, pour sa part, à mobiliser à cette fin tous ses élus, députés nationaux, et sénateurs, ainsi que les millions de ses adhérents répartis sur l’ensemble du territoire national “, renchérit le communiqué.

En outre, le Front Commun pour le Congo dit alerter l’opinion tant nationale qu’internationale sur le danger que cette proposition de loi représente pour l’avenir de la République Démocratique du Congo et les conséquences incapable pour la stabilité du pays.

Par Gédéon Ngango

Goma

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici