Le lieutenant Général JOHN NUMBI était une cible numéro un dans l’affaire de l’assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, John Numbi serait réfugié au Zimbabwe il y’a 2 semaines.

C’est le président de l’ONG Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), Georges Kapiamba qui vient de l’annoncer sur son compte twitter en extrême urgence.

Le Général JOHN NUMBI a quitté la RDC et s’est REFUGE au ZIMBABWE il y a 2 semaines! Son chargé de sécurité LUNDA wa NGOIE est arrêté. Le Gouvernement congolais et la Communauté Internationale devraient presser vite le Zimbabwe pour qu’il soit ramené en RDC”, a t-il déclaré.

Signalons qu’il y’a de celà onze ans que l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana plane comme une épée de Damoclès au dessus de la tête de ce général de 59 ans, l’un des hauts-gradés les plus proches de Joseph Kabila, l’ancien président congolais.

Régulièrement soupçonné d’être le commanditaire de ce crime emblématique de la dernière décennie en RDC puisque c’est avec lui que Chebeya et Bazana avaient rendez-vous le soir du drame, Numbi a toujours nié avoir joué le moindre rôle dans le meurtre du directeur de l’ONG La Voix des sans voix et de son chauffeur.

Un nouveau rebondissement vient d’avoir lieu dans l’affaire Floribert Chebeya, l’activiste des droits de l’Homme, retrouvé mort dans la voiture de la Voix des Sans Voix début juin 2010, tandis que le corps de son compagnon, Fidèle Bazana, n’a jamais été retrouvé.

L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en République démocratique du Congo et des organisations congolaises avaient appelé, mardi 9 février 2021 à la réouverture du procès sur la mort de Floribert Chebeya après les témoignages de deux policiers en exil, Hergil Ilunga et Alain Tayeye, qui ont affirmé auprès de Radio France internationale (RFI) avoir participé à l’assassinat du militant des droits humains.

Pour rappel, le corps de M. Chebeya avait été retrouvé le 2 juin 2010 dans sa voiture en périphérie de Kinshasa. Figure de l’ONG la Voix des sans-voix (VSV), il avait été convoqué la veille dans les locaux de la police de Kinshasa pour y rencontrer son chef, le général John Numbi. Son chauffeur, Fidèle Bazana, avait disparu ce même 1er juin au soir, après l’avoir accompagné au rendez-vous avec la police. Son corps n’a jamais été retrouvé et la justice a conclu en première instance qu’il avait été assassiné, tout comme M. Chebeya. A l’issue d’un procès, cinq officiers avaient été condamnés à mort, dont trois par contumace car en fuite.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article