Selon le président du sénat Modeste Bahati Lukwebodans ce pays, il y’a des ressources mais le coulage des recettes est tel que finalement les ressources qui devaient revenir à l’Etat finissent dans les poches des individus ou tout simplement on ne les perçoit pas. Quelqu’un doit un impôt foncier mais personne ne lui a jamais demandé de payer, il croise les bras et il avance ” a déploré le président du sénat.

Dans la foulée, Modeste Bahati a appelé les sénateurs à prendre la résolution de contribuer au changement pour permettre à la République Démocratique du Congo de ne plus trop dépendre de l’extérieur.

Nous ne pouvons pas chaque fois nous tourner vers la Banque mondiale pour que nous puissions donner de l’eau à boire à nos populations ” a martelé Modeste Bahati.

Pour changer cet état de chose, le président de la chambre haute du parlement a insisté sur l’exécution correcte et convenable au budget de l’Etat.

C’est pour cette raison que nous devons cette fois-ci prendre la résolution de faire exécuter correctement et convenablement le budget. Le problème c’est l’exécution du budget de l’Etat ” a fait savoir Modeste Bahati.

Par ailleurs, le président de la chambre haute du parlement a estimé qu’il faut s’appuyer sur la vision du président Tshisekedi pour changer les choses en République démocratique du Congo.

Par Gédéon Ngango

Goma

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici