Depuis plusieurs semaines, la capitale Congolaise (Kinshasa) bruisse de rumeurs sur l’imminence d’un remaniement du cabinet du président Félix Antoine Tshisekedi.

Félix Tshisekedi

Destiné à rasséréner une équipe en proie à de nombreuses tensions, ce remaniement est en réalité en gestation depuis de longs mois. L’entourage du chef de l’Etat a commencé à sonder dès le début de l’année quelques personnalités pour prendre la relève du directeur de cabinet Guylain Nyembo.

L’option la plus inattendue est celle menant au député national Delly Sesanga, qui a été approché par Eddy Ngarambe, un homme d’affaires lié au conseiller privé du président, Fortunat Biselele. Un temps proche de Moïse Katumbi, dont il avait soutenu la candidature à la présidentielle de 2018, Delly Sesanga avait finalement battu campagne pour Félix Tshilombo avant de rejoindre les rangs de « l’union sacrée » , la majorité parlementaire née après la rupture avec le Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila.

Le député s’en est depuis écarté, multipliant les critiques contre la gouvernance actuelle. Selon nos informations, il a opposé une fin de non-recevoir à Eddy Ngarambe.

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici