Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, continue à prendre des mesures pour ” le redressement” de son secteur.

Muhindo Nzangi

À travers une correspondance datée du 30 septembre 2021 adressée au président du conseil d’administration de l’Université CEPROMAD Kinshasa-Masina, le ministre de l’ESU Muhindo Nzangi lui ordonne de mettre fin aux activités des extensions de son institution œuvrant dans plusieurs villes du pays.

S’appuyant sur le travail effectué par la mission de contrôle, Muhindo Nzangi fait savoir que ces extensions fonctionnent en violation des taxes régissant l’enseignement supérieur et universitaire en République Démocratique du Congo.

Celles-ci se trouvent dans les ville ci-après : Bukavu, Bunia, Beni, Kisangani, Lubumbashi, Kolwezi, Likasi, Kisantu, Muanda, Matadi, Boma, Righini(Kinshasa), Butembo, Bumba-Lisala, Idiota et ailleurs.

Par Gédéon Ngango

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS