Pour l’honorable Ngoy Kasanjile FCC de Joseph Kabila doit arrêter des menaces, l’opposition n’est pas seulement eux mais aussi Lamuka ” a-t-il avancé.

Nous n’avons pas besoin des menaces vous avez vu les invitations au sein de cette proposition de loi ou la société civile ou son quota est revu à la hausse, nous voulons de la transparence mais aussi nous voulons qu’il y est justice. En quoi sommes-nous majorité ? Nous sommes majorité pour occuper les postes des adjoints ? Non, et pourquoi il y’a menacedans un pays qui se veut démocratique, nous sommes éradiqués à l’Est de notre pays, nos populations sont entrain d’être tuées là-bas, cette menace voilé quoi ? Qu’est-ce qu’ils veulent dire que vous allez vous assumer ? Vous allez voir cette menace ” a-t-il déclaré.

Il poursuit,

Il n’y a pas que l’opposition du FCC, nous avons aussi l’opposition de Lamuka de Martin Fayulu. Pourquoi eux ne s’agitent pas, seulement eux, ce qu’il y’a quelque chose. C’est inadmissible, nous nous avançons, nous sommes une majorité nous allons nous allons nous assumer, il y eut le temps où ils étaient majoritaires, ils s’assumaient et aujourd’hui nous sommes majoritaires, nous devons nous assumer, nous ne pouvons pas manquer un poste de titulaire au sein de cette composition “, aréagit devant la presse Ngoy Kasanji à l’issue de la plénière du 28 Mai 2021.

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici