Le débat sur la réservation de la fonction de président de la République aux congolais nés des pères et mères congolais, ne fait que continuer de s’actualier dans le camps des politologues congolais. Noël Tshiani, candidat malheureux aux présidentielles de 2018, fait monter la tension des hommes politiques face à cette proposition.

Dans une communication faite ce jeudi, le député de l’Union pour le Développement et Progrès Social, Peter Kazadi, estime que ce type de débat n’a aucune importance d’exister car cela ne fait qu’intoxiquer l’atmosphère politique.

Peter Kazadi, député de L’UDPS

Le débat sur la congolité, un débat militant qui pourrit inutilement l’atmosphère politique en ce moment où la nation est confrontée à plusieurs défis. Il est temps d’arrêter. Aucun bon sens n’apportera soutien à l’exclusion de qui que ce soit. En 2023 ns gagnerons à la régulière”, a-t-il déclaré.

Un débat qui agite Katumbi ?

Le camp Katumbi, également préoccupé par cette discussion, perçoit mal cette proposition de Noël Tshiani, car cela pourrait contraindre la course à la présidentielle de 2023, son leader politique.

Par Bin Wabthomas

Goma

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici