L’agence des Nations Unies pour les réfugiés s’inquiète du fait que ces déplacés manquent de nourriture, un abri adéquat, de l’eau ou soins de santé.

Le HCR a notifié qu’elle a besoin d’urgence de 2 millions de dollars américains pour renforcer sa protection et sa réponse humanitaire à Beni, au Nord-Kivu et dans le territoire d’Irumu en Ituri. En outre, les 33 millions de dollars qu’elle en a besoin pour répondre favorablement aux besoins de l’ensemble de l’est de la RDC ne sont pas encore financés, indique t-elle.

Selon le HCR, il y a une hausse du nombre d’attaques menées par un groupe armé contre des civils dans le nord-est de la RDC.

A la suite de ces attaques, environ 40 000 personnes ont été déplacées dans le territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ainsi que dans des villages voisins de la province d’Ituri”, avait fait savoir le porte-parole du HCR Babar Baloch.

Notons que cette partie du pays vit dans l’insécurité et les enfants ainsi que les femmes sont contraints des déplacés afin de trouver un endroit un peu plus calme.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici