La commission de discipline de l’UDPS, veut identifier les partisans de l’honorable Jean-Marc Kabund pour les remplacer par ceux qui sont restés fidèles au président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

Une correspondance du 29 juillet 2022 attribuée au président de la Commission de discipline de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Me Joseph Lokuli Lokokaki, adressée au secrétaire général à la Présidence de la République, l’expéditeur sollicite du destinataire la liste complète de tous les membres de cette formation politique recommandés à la Présidence par son ancien président par intérim, Jean-Marc Kabund-a-Kabund.

Félix Tshisekedi

« Je vous saisis ex officio, en ma qualité du président de la commission de discipline de l’UDPS-Tshisekedi, aux fins de nous aider à s’enquérir auprès de votre haute autorité de la liste complète de tous les membres de votre corps, recommandés à la Présidence de la République par M. Jean-Marc Kabund-a-Kabund au nom et pour le compte de l’UDPS-Tshisekedi », a écrit Me Joseph Lokuli Lokokaki. Il s’agit notamment, selon ce dernier, de préciser les noms, les post-noms et les fonctions ainsi que les montants des appointements mensuels des personnes concernées.

Pour le président de la Commission de discipline de l’UDPS-Tshisekedi, cette démarche devrait être comprise dans le sens d’aider cette formation politique à « récupérer ses dus ».

Il est rappelé que Jean-Marc Kabund, qui a assumé les fonctions du président par intérim de l’UDPS-Tshisekedi depuis la période des élections et pendant les quatre premières années du pouvoir de Félix Tshisekedi, est passé, il y a près de deux mois déjà, dans l’opposition et a créé son parti politique, l’Alliance pour le changement.

Considérant qu’étant le numéro un du parti au pouvoir, il aurait parrainé plusieurs personnes, dont ses proches, pour l’embauche dans les institutions de la République et les entreprises publiques, cette démarche du président de la commission de discipline de leur parti politique rentre dans le cadre de remplacer ces personnes bénéficiaires de la bonne grâce de l’ex-président par intérim de ce parti, pour les remplacer par celles qui sont restées dans l’obédience de l’UDPS-Tshisekedi. Et c’est le début d’une chasse aux sorcières…

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici