La cour d’appel de Kinshasa gombe a fixé la prochaine audience du procès 100 jours sur les détournements des fonds destinés à la construction des maisons préfabriquées pour le 31 Mai prochain, relève une source proche de dossier.

La dernière audience dans ce procès mettant en cause Vital Kamerhe, Samih Jammal et Jeannot Muhima avait eu lieu le 15 février 2021. La cour d’appel avait décrété la surséance en attendant que la cour de cassation examine une requête aux fins de renvoi pour cause de suspicion légitime.

La cour d’appel de Kinshasa gombe a ordonné la surséance parce qu’une des parties au procès fit ne pas avoir confiance en elle et trouve que les juges ne sont plus au milieu du village, les juges ont fait preuve de partialité et elle ne fait plus confiance en eux.

Cette partie adécidé de suspecterpour demander à ce qu’on aille plaider devant une autre cour d’appel ” avait indiqué Me Arlette Odia, avocat de Semih Jammal. Ce qui avait sollicité ce renvoi sont notamment Massaro, Soraya, Hamida, Daïda.

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici