Malgré les attaques dont il est est victime, le Dr. Denis Mukwege, refuse de reculer devant la vérité de l’histoire et responsabilités dans le massacre perpétré dans la localité de Kasika au Sud-Kivu en 1998.

Le Prix Nobel de la paix 2018 exige la mise en œuvre des recommandations du rapport Mapping.

Pour ce faire, une manifestation sera organisée ce 1er octobre dans plusieurs villes de la RDC et dans certaines villes occidentales et Américaines.

À en croire Me. Justin Bahiri, Partenaire de la Fondation Mpanzi tout congolais épris de la paix et de la justice doit se lever pour exiger notamment la création d’un Tribunal international spécial pour la RDC.

Il ne s’agit pas d’une Justice de vengeance, plutôt d’une Justice réparatrice mais aussi en même temps d’une Justice de non répétition des crimes.”, a-t-il dit.

Et d’ajouter : ” Tant qu’il n’y aura pas un Tribunal pénal spécial pour le Congo, il n’y aura pas de développement pour la simple raison que tous les budgets qui doivent aider à développer le Congo seront injectés dans la guerre asymétrique à l’Est.”

Les iniatiateurs de cette manifestation estiment que la mise en application de ce rapport permettra à la RDC de tourner une page sombre de son histoire marquée par de graves violations des droits humains et du droit international humanitaire intervenus en République Démocratique du Congo (RDC).

Avec 24h.cd


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici