La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) et l’Église du Christ au Congo (ECC) ont dans un communiqué du vendredi 17 septembre 2021 sanctionnant la fin des travaux de deux jours sur l’évaluation de leur feuille de route conjointe ” Agenda 2023, cap vers les élections honnêtes et apaisées “, salué la démarche du gouvernement de la République Démocratique du Congo de conclure l’enrôlement des électeurs avant la fin de l’année 2022 qui pointe à l’horizon.

Dans leur communiqué, ces deux confessions religieuses pensent que cette initiative du gouvernement permettra la tenue des scrutins dans les délais prescrits par la Constitution.

Nous saluons, par ailleurs et à juste titre, l’initiative du gouvernement de la République qui compte clôturer avec les opérations de l’enregistrement des électeurs au plus tard mai 2022. Ceci permet de résoudre le problème de l’organisation des élections présidentielle et législatives dont la convocation de l’électorat est attendue au plus tard le 23 octobre 2023 “, lit-on dans ce communiqué signé par le président de la CENCO, Monseigneur Marcel Utembi.

Ils recommandent également à la centrale électorale de faire un état des lieux de ses matériels dans le procédure des passations des marchés publics.

Considérant la cartographie opérationnelle de la CENI, nous appelons cette dernière à évaluer dès maintenant les matériels existants afin de procéder à l’approvisionnement de matériels manquants et non sensibles dans le respect des procédures de passation des marchés publics “, signale Mr Utembi.

La CENCO et l’ECC réaffirment leur appel au consensus et à la célérité dans le processus de la mise en place des animateurs de cette institution d’appui à la démocratie dans l’objectif de prévenir toute contestation anticipée.

S’agissant de la Loi électorale qui sera débattue au cours de cette session au Parlement, ces confessions religieuses se disent prêtes à y apporter leurs contributions pour des réformes.

Ces deux confessions religieuses invitent d’autres partenaires à leur emboîter le pas pour que l’utilisation de la machine à voter, la gestion transparente des résultats et les rôles des missions d’observation dans la confiance au processus électoral soient clairement définis.

Enfin, la CENCO et l’ECC s’engagent à œuvrer pour une observation commune à long terme afin d’accompagner le processus électoral en RDC.

Mark Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS