Pour l’honorable Moïse Nyamugabo, la cour constitutionnelle doit réhabiliter Zoé Kabila sinon ” l’Etat de droit est en danger ” car une motion passée ” sans réponses aux questions ni moyen de défenses aux accusations est une atteinte aux droits fondamentaux ” .

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici