Ballet diplomatique occidental pour jauger des « instincts » de Denis Kadima et savoir si le président de la Commission Électorale Nationale indépendante (CENI) peut rassurer du professionnalisme nécessaire à la bonne marche du processus électoral en République Démocratique du Congo.

Denis Kadima

Après la représentante de l’ONU-Femme, c’était le tour le mercredi 10 Novembre dernier du docteur Olivier Schnakenberg ambassadeur d’Allemagne à avoir un tête-à-tête avec Denis Kadima au siège de la CENI.

Denis Kadima & Olivier Schnakenberg

L’Allemagne a aussitôt emboîté le pas au député européen André Flahaut en déclarant :  » nous devons maintenant tourné la page et travailler pour des élections crédibles « . Mais comment tourner une page non encore minutieusement disséquée par les acteurs majeures du processus électoral « .

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS