Suite à l’embargo prolongé contre la République Démocratique du Congo par la communauté internationale ou le régime de sanctions imposé à Kinshasa des notifications préalables à l’acquisition de matériels d’armement, jugées bureaucratiques par ses détracteurs, Peter Kazadi n’est pas resté calme face à cette situation.

Peter Kazadi & Félix Tshisekedi

 » Soumettre la République Démocratique du Congo, pays qui fait faces aux terroristes du M23 soutenus par l’armée de Paul Kagame à l’embargo est une posture qui frise la complicité. On sait désormais que le Congolais est assassiné, violé, pillé avec la caution de certains pays dits de la communauté internationale « , a déclaré Peter Kazadi.

Rappelons que le Ghana, le Gabon, le Kenya, la Russie et la Chine ont été unanimes, dans leurs explications de vote, pour dénoncer une résolution qui va à l’encontre de la souveraineté de la République Démocratique Congo et qui limite, selon eux, sa capacité à combattre les groupes armés qui continuent de proliférer notamment dans le nord-est du pays.

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici