Faisant suite à la demande du Ministère Public, la Haute Cour Militaire tiendra une audience exceptionnelle ce vendredi 12 août 2022, à la prison Centrale de Makala, pour examiner la demande de liberté provisoire de l’ancien Conseiller Spécial du Chef de l’État, François Beya.

François Beya

Par contre, la Haute Cour Militaire a, à l’issue de la lecture de l’arrêt avant dire droit sur la demande de liberté provisoire des co-accusés de François Beya dont Lily Tambwa, les Colonels Cikapa et Kalenga, déclaré recevable la demande de liberté provisoire de tous les prévenus, mais l’a rejetté pour faute de dossier médical à l’appui de ladite demande.

Selon plusieurs analystes avertis et observateurs de cette affaire judiciaire, depuis son début jusqu’à l’heure actuelle, tout est bien parti pour obtenir la liberté provisoire de l’ancien lieutenant du Président Félix Tshisekedi.

Pour rappel, François Beya Kasonga avait été arrêté, puis détenu à l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) en février dernier, avant d’être transféré à Makala où il comparaît devant la Haute Cour Militaire. Il est jugé pour complot contre le Chef de l’État notamment avec une tentative de coup d’État.

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici