L’ancien ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Bakonga Wilima, qui avait reçu une liberté provisoire jeudi dernier, va retourner en prison dans les prochaines heures.

Un courier de la ministre de la Justice du 26 novembre 2021 adressé au Procureur Général près la Cour de Cassation.

D’après ce courier, Willy Bakonga est bénéficiaire d’une décision irrégulière.

« Le Procureur Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe a, par sa lettre du 25 novembre 2021, transmis au Directeur de la Prison Centrale de Makala, la liste des personnes condamnées par les juridictions de son ressort éligibles à la mesure de grâce en y insérant même celles condamnées par la Cour de Cassation dont Monsieur Willy Bakonga Wilima », a fait observé Rose Mutombo.

L’ex-ministre de l’EPST, Willy Bakonga Wilima

Avant d’insister : « les personnes condamnées par la Cour de Cassation doivent être ramenées dans l’état où elles étaient, avant sa lettre, à la Prison Centrale de Makala ».

Pour rappel, l’ex-ministre Willy Bakonga était arrêté au mois d’avril dernier à Brazzaville. Ce dernier, accompagné de son fils, avait été reconnu coupable notamment de blanchiment d’argent. Il avait écopait donc de trois ans de servitude pénale et devra payer 90.000$ d’amende. La peine infligée à son fils est de six mois de servitude pénale, en plus de 45.000$ d’amende.

Par Bin Wabthomas


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS