Lors d’un déjeuner de presse organisé à Kinshasa, l’ancien Premier ministre de la RDC s’indigne que « personne ne veule créer un parti politique digne »; « Nous avons un pays, un royaume des aveugles, conduit par des borgnes qui sont des partis politiques et leur leaders », a déclaré samedi 16 avril le président de Nouvel Elan, Adolphe Muzito.

Ce diagnostic a poussé le parti Nouvel Élan a lancé la campagne « L’offre politique pour le développement du Congo » afin d’avoir le projet politique « qui incarne les vraies aspirations du peuple ».

D’où les questions à se poser : quel parti politique en RDC, quelle classe politique, quel taux de croissance pour rattraper le retard en termes des défis socio-économiques ?

Pour Adolphe Muzito, les partis politiques sont petits et les coalitions de manière générale sont hétéroclites.

« Les alliances se font et se défont, parce qu’elles ne reposent pas sur des projets politiques pertinents qui devraient faire l’objet des discussions au préalables. C’est ce qu’il faut corriger », a estimé M. Muzito.

Le président de Nouvel Elan fait aussi observer que les partis politiques ne sont pas subventionnés par l’Etat.

WAB-INFOS

Radiookapi.net

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici