« Une année s’est achevée et nous nous préparons à lancer une autre. Cette session nous permet d’évaluer les performances antérieures, et je vous demande de faire une évaluation sans complaisance afin que l’année scolaire prochaine soit parfaite et meilleure de toutes les autres années », a dit le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi, ce mercredi 22 septembre, lors du lancement de la session spéciale des assises de Promotion Scolaire nationale 2021. Thème retenu cette année : « Rigueur et excellence pour le redressement de l’enseignement ».

Tony Mwaba Kazadi

L’objectif de ses assises est d’engager le ministère de l’EPST dans la consolidation et la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire, évaluer la marche vers la maîtrise et la généralisation de la revue annuelle de personnes, identifier les antivaleurs dans le sous secteur de l’EPST et de proposer ainsi les moyens efficaces de s’en sortir.

Dans son mot d’ouverture, le Ministre est revenu sur la transformation de la promo scolaire en une revue annuelle des performances, une occasion où à tous les niveaux de l’administration du ministère, il est procédé à l’évaluation des actions réalisées au cours de l’année scolaire qui s’achève et d’autres part, à la planification des activités pour l’année scolaire prochaine.
« J’exige que désormais, chacun des acteurs et partenaires éducatifs, intériorisent cette nouvelle approche, pour progresser réellement vers une promotion scolaire axée sur les résultats. Il faut donc désormais, que les assises de promo scolaire nationale deviennent un véritable centre de réflexion et d’impulsion sur les grands problèmes d’enseignement de l’heure dans notre pays, notamment celui de la gratuité de l’enseignement primaire et la lutte contre les antivaleurs qui gangrènent gravement notre sous-secteur de l’EPST », a souligné le Professeur Tony Mwaba.

Pour le Patron de l’EPST, la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement primaire, décision prise par le chef de l’État, devra bénéficier de toute l’attention des participants quant à son exécution, au regard des efforts et sacrifices consentis par l’État, les attentes exprimées d’une part par les parents d’élèves et d’autres part, par l’opinion tant nationale qu’internationale, et au vu des bénéfices de cette décision, gage d’un avenir radieux pour la RDC.
« Je vous enjoins de veiller tous de manière particulière et attentive à l’exécution de la gratuité », a-t-il martelé.

Ces assises qui dureront 3 jours, ont réuni 350 participants, constitués essentiellement des acteurs et partenaires éducatifs de la République Démocratique du Congo.

MarK Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS