C’est avec un grand regret que nous apprenons la mort du cardinal Laurent Mosengo Pasinya ce dimanche 11 Juillet 2021 à Paris.

Terrassé par la maladie couplée à une viellesse et évacué d’urgence à Paris pour des soins appropriés, c’est un dimanche celui que tout le monde appelait affectueusement Tata Cardinal Monsengwo tire sa révérence .

Archevêque de Kinshasa jusqu’au 25 novembre 2018, date à laquelle le Cardinal Fridolin Ambongo, son successeur, a inauguré  son ministère à Kinshasa, le Cardinal Laurent Monsengwo est l’une des personnalités respectées de la RDC.   

Cardinal Laurent Mosengo Pasinya

Le 13 avril 2013, il fait partie de huit Cardinaux qui ont aidé le pape de l’église catholique dans le travail de la réforme de la curie romaine.   

Créé Cardinal le 20 novembre 2010 au Vatican, il a été a été désigné le 10 février 2012 pour être le prédicateur du Pape Benoît XVI et son gouvernement pendant leur retraite de carême.  

Le Cardinal Monsengwo devenait ainsi le troisième Cardinal africain choisi par un pape pour cet exercice. 

L’ancien archevêque de Kisangani incarne, selon ceux qui le fréquentent, « les qualités d’un grand exégète, d’un homme de science et aussi d’un grand homme spirituel ». 

Il a joué un rôle important dans la politique de la RDC, notamment en dirigeant les travaux de la Conférence nationale souveraine (CNS) sous la IIème République.

Il n’aura pas non plus ménagé le Pouvoir de Joseph Kabila allant jusqu’à les traiter de médiocres qu’il était temps qu’ils dégagent.

Par Gédéon Ngango

Goma

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici