Au total 1205 enfants dont 450 enfants sortis des forces et de groupes armés begatifs ont reçu leurs actes de naissances ce vendredi 19 novembre 2021, après les jugement supplétifs, en zone de santé de Beni kalunguta.

Selon les responsables de l’ong midefehops, qui a facilité la démarche, précise que parmi les 1205 enfants qui ont bénéficié ce jugement fugurent, 450 enfants ex-miliciens maimai ainsi que 550 autres enfants sont des vulnérables venus des zones de santé affectées par la maladie à virus ébola, dont Beni, Kalunguta et Mabalako.

Cependant à nôtre source d’ajouter, que les procédures se poursuivent en vue de permettre à d’autres enfants qui sont jusqu’à présent sans actes de naissances de le avoir , tout en précisant que l’enfant qui n’a pas l’acte de naissance ne pas reconnu dans la famille, ne peut pas être bénéficiaire d’aucun avantage sur l’héritage de ses parents.

Occasion pour ces derniers, d’appeler les parents des familles de faire chaque fois enregistrer leurs enfants au bureau de l’état civil 90 jours après sa naissance pour éviter des amandes prévues par la loi congolaise dans le code de la famille.

Alexis kakule

Beni

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS