Au moins vingt (20) civils ont été tués par les rebelles ougandais de Forces Démocratiques Alliées (ADF) en trois jours dans la chefferie de Walese-Vonkutu, terrritoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

L’information est livrée à Wab-info.com ce dimanche 21 Mars 2021, par Christophe Munyanderu, coordonnateur de l’ONG-DH convention pour le respect des droits humains (CRDH) après la découverte de cinq (5) corps de civils ce dimanche au village Taubamba.

La personne ressource indique que ces corps figurent par ceux de civils tués par ces ennemis le matin de samedi 20 Mars 2021, ce qui porte à 11, le nombre de civils qui ont été tués au cours de cette attaque.

“Le bilan de Taubamba est passé de 6 à 11 personnes tuées, bilan encore provisoire. Au total plus de 20 personnes ont été tuées dans 3 attaques répétitives dans 3 localités dont Mataha (5 civiles), Kota Okola (4 civils) et Taubamba (11 civils)”, révèle Christophe Munyanderu.

Il faut le dire, la situation sécuritaire demeure volatile dans plusieurs villages des terrritoires de Beni au Nord-Kivu et Irumu dans la province de l’Ituri, caracterisée par des tueries de civils par les rebelles ougandais de Forces Démocratiques Alliées (ADF). Suite à cette situation, des habitants se déplacent vers d’autres zones craignant pour leur sécurité.

Alexis Kasongo


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article