La coordination urbaine de la société civile forces vives de Beni, demande à la justice militaire d’organiser les audiences des présumés ADF et leur collaborateurs, arrêtés par les services de sécurité dans la région de Beni et Ituri.

Tout en saluat les prouesses remarquable des services de sécurité qui ayant mis la main sur un bon nombre de ces personnes, Maître Pépin Kavotha a, au cours d’une interview exigé la tenue des audiences publiques pouvant permettre d’éclairer l’opinion publique sur la vraie identité des tueurs de la population de Beni depuis environs 8 ans.

«D’abord nous saluons la bravoure de nos forces armées de la République démocratique du Congo, qui ont reçu à mètre main sur un bon nombre des présumés ADF et leurs collaborateurs, mais aussi certains bandits arrêtés dans la ville de Beni. Nous Sommes entrain de demander à la justice militaire de bien vouloir transférer toutes ces personnes arrêtées devant leur juge naturel, point n’a besoin de les détenir en prison sans comparaître, nous demandons d’organiser les audiences dans un bref délai , pour que les coupables soient condamnés et les innocents recouvrent leurs libertés », a-t-il déclaré.

Il sied de préciser que, plusieurs compatants ADF et leurs collaborateurs sont détenus dans la prison centrale de Beni kangbayi.

Alexis kakule

Beni

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS