Le centre d’étude pour la promotion de la paix la démocratie et le droit de l’homme, CEPADHO en sigle accueille avec satisfaction l’implantation dans le territoire de beni du programme de démobilisation de désarmement relèvement communautaire et stabilisation PDDRCS en sigle.

Selon Maitre Omar Kavota coordinateur de cette organisation des droits humains plusieurs défis sont à relevés pour la réussite de ce programme et ramener la paix à l’est de la République Démocratique du Congo victime des affres de la guerre.

Au micro de nos confrères de radio Okapi Omar Kavota indique que le premier défis c’est le contexte lui même de l’insécurité et estime que que ce processus peut réussir que là ou l’armée est efficace dans ces opérations de traque des groupes armés et les mouvements terroristes et l’adhésion a ce processus qui dépend de la puissance de feux contre le réfractaires de du PDDRCS ou d’autres groupes terroristes qui écument la région de Beni.

Le deuxième défis sont les moyens mises en place pour la réussite de ce programme. « Si la république ne consent pas des grands moyens pour la sensibilisation de la communauté et les groupes armés et pour la prise en charge des rendus et leurs réinsertion ainsi le programme pourra connaître un échec», souligne Omar Kavota.

Et de conclure, la complicité locale et les manipulations politiciennes, il renchérit qu’il faut que l’on considère cela comme majeur au côté de la mobilisation des moyens par les partenaires techniques et financiers.

Gloire Balolage

Goma

Visiter le site pour acheter
L1000 SERVICES

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS